Centre de recherche et développement, pôle scientifique international

Au cours des siècles, de nombreux Lyonnais ont illustré l’histoire des sciences, des arts et de la création : les Frères Lumière, inventeurs du cinéma, André Ampère dans le domaine de la physique, Claude Bernard et Marcel Mérieux dans celui de la médecine. Lyon a toujours été une ville d’innovation et elle continue à développer des centres de recherche et pôles scientifiques à la pointe de la technologie.

Recherche et innovation – © Shutterstock

  • Chiffres Clés
  • 600 laboratoires publics et privés
  • 13 300 chercheurs dont 14% sont étrangers
  • 19 000 en Rhône-Alpes
  • 10% des chercheurs français travaillent dans la région
  • 4 sites scientifiques et technologiques où collaborent l’enseignement supérieur et les entreprises
  • 5 700 doctorants, 800 thèses/an
  • 12 pôles et 12 clusters Rhône-Alpes
  • 2ème région française pour le dépôt de brevets en 2011
  • Plus d’1 chercheur français sur 10 travaille dans les laboratoires de Rhône-Alpes

Des investissements de taille

Les dépenses de recherche et développement réalisées en Rhône-Alpes sont comparables à celles de la Finlande, du Danemark ou des régions de Madrid et Barcelone réunies. R&D : 5,2 milliards d’euros d’investissements régional en 2010 (12% du national).

Des établissements et institutions reconnus dans la recherche

De grands centres de recherche, fondations et équipements scientifiques sont présents dans la région : Fondation Mérieux Fondation scientifique de Lyon et du Sud Est Fondation Rhône-Alpes Futur, CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire), le CEA-LETI et Minatec, Centre International de recherche sur le Cancer et l’Institut Français du Pétrole. Deux Instituts de Recherche Technologique (IRT) sont implanté à Lyon-Gerland, à savoir LyonBio Tech et BIOASTER. Ces plateformes sont principalement dédiées à la recherche en infectiologie et microbiologie.

Lyon accueille également Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité mondial en vaccin et diagnostique.