3p7a2-Logo_CLARA_RVB_300[1]

Le Cancéropôle Rhône-Alpes Auvergne (CLARA) est un pôle de recherche créé en 2003 à l’initiative d’acteurs régionaux (collectivités, OMS, etc.) avec pour objectif d’accélérer la recherche en oncologie en Rhône-Alpes et en Auvergne en associant les partenaires académiques, cliniques et industriels des deux régions. Sa présence et son dynamisme ont fait de la cancérologie la première force scientifique à Lyon. Le CLARA a récemment vu sa labellisation renouvelée par l’Institut National du Cancer (INCA) pour la période 2015-2017.

Le CLARA en chiffres

  • 180 millions d’euros d’aides ont été allouées par les collectivités locales et l’INCA depuis sa création
  • 162 projets soutenus dont 113 à Lyon
  • En 10 ans, le CLARA a multiplié par deux le nombre de chercheurs de son réseau soit aujourd’hui 3200 scientifiques
  • 70 entreprises impliquées
  • Un maillage de professionnels en cancérologie qui s’étend autour de 4 pôles universitaires (Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand)
  • 2 centres de lutte contre le cancer
  • 169 manifestations scientifiques
  • 200% en plus d’installations de sociétés avec une activité dans le secteur de l’oncologie

Parmi tous les projets soutenus par le CLARA, l’un se détache particulièrement pour sa réussite et son développement. C’est le cas de la société biopharmaceutique, Erytech Pharma, fondée en 2004 à Lyon et dont le centre de production est à Gerland. Elle développe des thérapies innovantes dans le domaine du cancer, et en particulier, de leucémies aiguës et de certaines tumeurs solides. En attendant la commercialisation de son premier traitement prévue mi 2016, Erytech Pharma vient de lever 30 millions d’euros pour renforcer et accélérer sa présence aux Etats-Unis et poursuivre le développement de ses études en cours.

Lyon, territoire de référence dans la recherche en oncologie

PhotothÞque Aderly_CIRC_Copyright B-rob.com (2)Lyon accueille de nombreuses organisations internationales dont le Centre international de Recherche sur le Cancer  (CIRC), qui a fêté ses 50 ans en 2015. Cette agence de l’Organisation Mondiale de la Santé, spécialisée dans la collecte de données, le lancement d’études, la coordination des collaborations sur le cancer, s’installera d’ici 2020 dans son nouveau siège dans le quartier du Biodistrict de Lyon-Gerland, épicentre lyonnais de l’innovation biomédicale, à proximité immédiate du Cancéropôle CLARA. Le futur bâtiment de 12 500 m² va être construit à la place de l’Etablissement Français du Sang et comprendra notamment des bureaux et une biobanque indépendante d’échantillons et de données biologiques destinées à la recherche scientifique. Le projet de 48 M€ est financé par l’Etat (17 M€), la Région Rhône-Alpes (13 M€) et la Métropole de Lyon (18 M€).

Consultez le dossier de presse 2015 du CLARA