Skyline de Lyon 09_2015

Avec 240 enseignes réparties sur 127 000 m2 le centre commercial Part-Dieu, dans le quartier de Lyon Part-Dieu, a vu circuler 34 millions de visiteurs en 2015. Mais son ambition va plus loin et fait aujourd’hui l’objet d’un grand projet de remodelage, estimé à 330 millions d’euros d’investissement. Avec 660 emplois créés pour la construction, et 880 espérés pour l’exploitation de la nouvelle zone commerciale, ce sont quelques 40 millions de visiteurs que le centre commercial attendra après les travaux, prévu en 2020.

L’objectif du projet ? Dévoilé par le maire de Lyon, Gérard Collomb, il s’agit d’ouvrir l’espace sur l’extérieur, tant sur le fond que sur la forme, pour ne plus être une barrière entre la gare et le centre-ville, pour reconnecter ce quartier. Avec une amélioration du cheminement piéton pour, notamment, faciliter les traversées est-ouest entre la gare et la rue Garibaldi, le projet permettra un trajet plus lisible de la gare vers la Presqu’île.

La restructuration, orchestrée par l’architecte néerlandais Winy Mass, prévoit notamment un agrandissement de 32 000 m2 sur le boulevard Vivier Merle et la rue du Docteur-Bouchut. Le toit du centre commercial, qui est actuellement un parking, va aussi être réaménagé pour être dédié aux loisirs et à la restauration, avec notamment un nouveau cinéma (UGC transféré et agrandi de 2 400 à 3 200 fauteuils), 80 nouveaux magasins, mais aussi un espace public végétalisé entre parc et place pour faire vivre et échanger sur une vue panoramique de Fourvière.

Les travaux, qui s’étaleront de 2017 à 2020, s’inscrivent en réalité dans le grand projet de remodelage  de l’ensemble du quartier qui s’étend sur 4 territoires. En effet Lyon Part-Dieu, bénéficiant d’une grande variété de transports reliant la capitale des Gaules à des villes locales comme internationales, est désormais considéré comme un point névralgique, le deuxième hub de services de France après Paris-La Défense. Le projet cherche alors à aller plus loin, pour offrir davantage aux entreprises avec une adresse prestigieuse, une offre logistique large et des bureaux faciles d’accès, tout en faisant vivre côte à côte entreprises et habitants.

Pour cela, les investissements évalués à 2,5 milliards d’euros seront ciblés sur l’augmentation des capacités de la plateforme multimodale sous la gare, sur l’augmentation de la surface de bureaux (la portant à 1,7 million de m2) et du nombre de logements, et l’agrandissement de l’offre de transports publics. Selon la Métropole de Lyon, le projet pourrait permettre la création de 40 000 emplois supplémentaires d’ici 2030.