[Group 0]-_DSC0942__DSC0948-7 images

Le vol inaugural entre Moscou et Lyon, arrivé le mercredi 3 juin 2016 à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, lance l’exploitation de cette nouvelle ligne par Aeroflot. Après Paris et Nice, Lyon est la 3ème destination française desservie par la compagnie russe, l’une des plus anciennes et plus fortes compagnies européennes.

Commençant avec une fréquence de 4 vols par semaine (lundi, mercredi, vendredi et dimanche), la fréquence des vols devrait rapidement devenir quotidienne, notamment avec la forte demande pour les sports d’hiver en Auvergne – Rhône-Alpes (plus de 70% des nuitées hôtelières russes étaient effectuées en Savoie et Haute-Savoie en 2014). Férue d’espace naturel, de sites culturels et patrimoniaux, et de gastronomie, la clientèle russe a toutes les raisons d’apprécier la région.
La compagnie attend ainsi 18 000 passagers pour 2016, avec un trafic équilibré export/import. En effet très attendue depuis plusieurs années, la ligne favorisera les très forts échanges économiques, touristiques et universitaires entre la région lyonnaise et Moscou, qui est le principal hub de la fédération russe.

Cette nouvelle ligne représente un enjeu pour les entreprises de la Métropole de Lyon qui sont très demandeuses, de manière spontanée, pour s’implanter sur la zone Pays d’Europe Centrale, Orientale et CEI (Communauté des États Indépendants). Aujourd’hui, en Rhône-Alpes , on compte 660 entreprises exportatrices en Russie et 60 entreprises implantées dans le pays. Avec le fort potentiel du marché russe qui devrait revenir à la croissance en 2017, de belles opportunités se profilent donc pour les entreprises rhônalpines recherchant une dimension internationale.
IMG_6401

Vadim BUTKO, directeur général France d’Aeroflot, Alexander LUKASHIB, head of international relations of Aeroflot (Moscou), Alain GALLIANO, vice-président de la Métropole de Lyon délégué aux Relations internationales – Attractivité, Lionel FLASSEUR, Directeur ONLYLYON et une partie de l’équipage Aeroflot.