LOGO ADERLY INVEST IN LYON  pour le web

En 2016, l’Aderly parvient une nouvelle fois à réaliser ses meilleurs résultats depuis sa création, avec 110 entreprises accompagnées pour leur implantation en région lyonnaise (une hausse de +20% par rapport à 2015), qui devraient être à l’origine de la création de 2 045 emplois d’ici 3 ans (+11 %). L’Agence parvient ainsi à renforcer son impact économique sur le territoire dans un contexte institutionnel en pleine mutation et une conjoncture internationale dégradé.

Résultats

Origine géographique des implantations

Après une année 2015 marquée par une hausse des investissements étrangers, ces derniers sont en réduction en 2016 avec 33% de projets internationaux. Parmi les projets étrangers, on constate cette année encore que les projets européens restent les plus nombreux. L’Allemagne, 2ème investisseur en région, est en 2016 à l’origine de 9 projets d’implantation (contre 4 en 2015). Suivent l’Italie avec 5 projets, le Royaume-Uni avec 3 projets puis la Belgique avec 2 entreprises implantées. Sur le grand international, les nombreuses missions menées sur le continent asiatique portent aujourd’hui leurs fruits avec 3 projets japonais et 3 projets chinois. Les Etats-Unis, premier pays l’année dernière dans les résultats de l’Aderly avec 9 projets, affichent en 2016 une très forte contraction avec seulement 2 projets. Quant à la France, elle concentre 67% des projets d’implantation en région lyonnaise en 2016, preuve de l’attractivité en hausse de la métropole pour nombre de projets de créations, d’extensions ou de transferts, devant les autres métropoles françaises.

Du côté des secteurs d’activité Entreprises par secteur2

Les services et le tertiaire représentent le plus grand nombre d’entreprises avec 36 implantations sur 110. Le digital affiche quant à lui 34 projets en 2016. Ce secteur est le plus générateur d’emplois avec 723 emplois à 3 ans, 21 emplois en moyenne par projet. Les 2 secteurs d’excellence de la métropole, les sciences de la vie et les cleantechnologies, représentent respectivement 10 et 15 projets d’implantation, soit près de 23% de la globalité des entreprises accompagnées. A noter que l’industrie rapporte toujours de nombreux projets avec 11 entreprises, qui généreront 274 emplois à 3 ans. Enfin, 4 nouveaux projets de transport et logistique se sont implantés sur le territoire en 2016, avec le support de l’Agence, créant ainsi 129 emplois à 3 ans. (voir le graphique ci-contre)

Où s’implantent les entreprises en région lyonnaise ?

Le périmètre d’intervention de l’Aderly s’étendait en 2016 à la Métropole de Lyon, le Département du Rhône, ViennAgglo, Saint-Etienne Métropole, la CAPI (Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère) et PIPA (Parc Industriel de la Plaine de l’Ain). Les résultats 2016 de l’Agence soulignent que la Métropole de Lyon continue de concentrer une grande majorité de projets (97 sur 110) et que Lyon intra-muros, en accueillant 66 entreprises sur ces 97, reste le moteur de l’attractivité de la région lyonnaise. Dans le même temps, les territoires partenaires de l’Aderly demeurent de vrais atouts pour l’implantation de certains projets nécessitant notamment des réserves foncières plus importantes. 8 projets ont choisi de s’implanter sur le Département du Rhône dont 3 sur le secteur de Villefranche-sur-Saône, qui généreront 192 emplois à 3 ans. Saint-Etienne Métropole, territoire partenaire de l’Aderly depuis maintenant 2 ans, a attiré 3 nouveaux projets en 2016, soit 55 emplois à 3 ans. Le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain a accueilli le projet de création d’un nouveau centre logistique.

Découvrir le dossier de presse complet avec les résultats de l’Aderly