Les Américains sont les premiers investisseurs étrangers à venir investir en France. Les entreprises américaines Intel, Cisco et Microsoft, emploient en France plus de 440 000 salariés et 2 millions d’emplois indirects. Les Américains n’ont pas seulement investi dans l’emploi. Ils ont contribué de manière active aux investissements dédiés à la recherche et au développement.
Les sociétés américaines investissent 16% dans le secteur de l’informatique chaque année.
Notre pays compte plus de 4 000 entreprises américaines sur son territoire. Seulement 543 figurent dans le classement du magazine économique américain, Forbes.   Nous retrouvons dans la liste : Walt Disney, IBM, General Eletrics et United Technologies (Otis) ELECTRICS et UNITED TECHNOLOGIES (Otis).

L’économie française perçue par les Américains

Depuis début 2017, le moral des investisseurs américains s’améliore. Les dirigeants américains qui se sont implantés dans notre pays avaient une perception très négative sur notre conjoncture économique par rapport à la crise et au taux de recommandations de la part des autres investisseurs étrangers qui était de -62% en 2015. Il est aujourd’hui à -51%.
Les Américains sont optimistes à 49% sur l’évolution de leur activité en France d’ici les trois prochaines années.

Les attentats et l’élection du nouveau président des États-Unis, Donald Trump, n’ont pas d’impact sur les décisions financières des investisseurs en France.

L’intérêt pour un investisseur étranger de venir en France

La France reste pour les investisseurs étrangers ,   une destination attractive pour les sociétés qui envisagent digitaliser leur activité. Elle est pour eux la première destination des investisseurs pour créer et développer des usines.
De plus, notre pays offre aux investisseurs et professionnels des transports aériens, ferroviaires et routiers, qui sont reliés à d’autres pays attractifs comme l’Allemagne. Les facilités de déplacements sont appréciées par les Américains qui travaillent en France.
Retrouvez toute l’actualité de l’économie en France .