vieux-fr-fourvierefuniculairelyon-tunnel-18464373

Le funiculaire est moyen de transport en commun qui est généralement utilisé pour parcourir un chemin avec de forts reliefs. Son origine remonte au 19ème siècle et ce système est encore utilisé dans de nombreuses villes et stations de ski.

La majorité des funiculaires sont équipés de deux rames, la première descend, tandis que la deuxième monte. À l’aide d’un système de traction et d’un câble, la majorité de la puissance nécessaire pour faire fonctionner la rame qui monte est assurée par celle qui descend. Le reste est assuré par un moteur actionnant le câble.

Le funiculaire – Terme / Croix-Rousse

Lyon est une ville qui a la particularité de s’être développée autour de deux collines imposantes, Croix-Rousse et Fourvière. C’est d’ailleurs là-bas qu’en 1862, le premier funiculaire au monde, dédié au transport de passagers, vit le jour. Ce funiculaire, ou « Ficelle », le surnom donné par les Lyonnais, reliait la rue Terme à la Croix-Rousse. Cette invention suscita même l’intérêt de Napoléon III qui vint alors visiter le chantier. En 1967, il réalisa son dernier voyage à cause de l’usure et une route prit sa place par la suite.

Le funiculaire – Saint-Just / Vieux Lyon

Le deuxième funiculaire qui fut mis en service à Lyon est celui reliant Saint-Jean à Saint-Just. Sa construction et son développement furent relativement agités étant donné qu’il est passé de funiculaire (1878 – 1901) à crémaillère (1901 – 1957) pour revenir à l’état de funiculaire (1958 – 1985). Il est toujours en service actuellement et permet de relier Saint-Just et le Vieux Lyon en passant par les Minimes.

Le funiculaire – Croix-Paquet / Croix-Rousse

Par la suite, en 1891, la troisième « ficelle » ouvrit au public. Ce funiculaire reliait Croix-Paquet et Croix-Rousse. Durant l’année 1914, elle se fit racheter par l’OTL (Omnibus et Tramways de Lyon) et intégrer à son réseau. Enfin, en 1972, le funiculaire ferma et devint une ligne à crémaillère qui constitue aujourd’hui une partie de la ligne du métro C.

Le funiculaire – Fourvière – Vieux Lyon

Le 6 septembre 1900, le quatrième funiculaire ouvrit au public. Ce funiculaire avait pour but de permettre la liaison entre la basilique Notre-Dame de Fourvière et la ville qui se trouvait plus bas. Il s’agit du funiculaire avec la plus forte pente parmi les 5 qui ont été construits. Il est toujours en service actuellement et permet de relier le Vieux Lyon et Fourvière.

Le funiculaire – Saint-Paul / Fourvière

Le dernier funiculaire qui fut mis en service à Lyon est aussi celui qui resta en fonction le moins longtemps. Il ouvrit le 6 décembre 1900 et permettait de joindre Saint-Paul et Fourvière. Si son surnom était « la ficelle des morts » ce n’est pas anodin. En effet, non seulement il était utilisé pour transporter les cercueils du bas de la colline jusqu’au cimetière Loyasse, mais en plus, la seule période où les habitants l’utilisaient était la Toussaint.

Aujourd’hui, seulement deux funiculaires sont donc toujours en service à Lyon :

  • Le F1 qui va de Vieux Lyon – Cathédrale Saint-Jean à Saint-Just en passant par les Minimes – Théâtre Romains.
  • Le F2 qui relie les stations du Vieux-Lyon – Cathédrale Saint-Jean à Fourvière

 

Plus d’informations concernant la culture en région lyonnaise, contactez-nous !