logo-CIR

L’ANRT (Association Nationale de la Recherche et de la Technologie) a établi une comparaison internationale sur le cours du chercheur comptabilité par les groupes bénéficiaires du CIR en 2015. Voici les résultats.

Le crédit d’impôt recherche (CIR) est une mesure générique de soutien aux activités de recherche et développement (R&D) des entreprises, dont le taux varie selon le montant des investissements. Son objectif est d’inciter les entreprises à dé-risquer leurs développements technologiques en France.

Capture

Entre 2008 et 2013, et grâce au CIR, le taux de croissance de l’emploi de la recherche en entreprise en France est plus élevé que celui des autres grands pays de recherche.

Si les autres pays ont eux aussi pris des mesures pour encourager ces embauches, les effets en sont moins convaincants que ceux du CIR, puissant outil fiscal de renforcement de la recherche. Par exemple, 1 300 docteurs sont embauchés chaque année grâce au dispositif « jeune docteur » du CIR en France.

Avec 5,7 chercheurs en entreprises pour 1000 actifs et une stratégie pérenne favorisant l’investissement immatériel, la France s’engage dans un cercle vertueux de la recherche industrielle.