innovation

Lyon est une ville portée par l’innovation et le dynamisme de ses entreprises. La semaine dernière, on apprenait que Lyon était la métropole régionale la plus attractive après Paris grâce à son dynamisme économique. Véritable écosystème entrepreneurial, la Métropole de Lyon facilite l’innovation et l’expérimentation grâce à des nombreuses structures dédiées (pépinières, fablabs, incubateurs, laboratoires, etc). Découvrez 5 innovations made in Lyon par des entrepreneurs inspirés.

Les robots autonomes du futur

1. Navya et ses véhicules autonomes

Navya n’est plus à présenter. L’entreprise, pionnière sur le marché des véhicules autonomes, a déjà commercialisé et mis en service sa navette autonome, électrique et sans conducteurs : Navly. Après une expérimentation dans le quartier de Confluence, la Autonom Shuttle est présente aux Etats-Unis et en Asie-Pacifique. Aujourd’hui, c’est son taxi autonome qu’elle expérimentera également à Confluence, après être entré en phase d’essai à Paris en novembre dernier.

navya

2. TwinswHeel et son robot livreur

C’est un petit robot sur deux roues autonome qui peut porter des charges allant jusqu’à 120 kilos. Il peut aussi gravir des trottoirs de 20 centimètres et aller jusqu’à 30 km/h. Imaginé par Benjamin et Vincent Talon, deux frères originaires de Lyon, il a un double-rôle : livreur de courrier chez Siemens, ou porteur de pièces et d’outils chez SNCF et Renault. Par un simple appui sur un bouton, il vous suit partout où vous allez. Pour l’instant, il est utilisé sur les sites industriels. Plus tard, les créateurs le voient bien en livreur de biens commandés par internet.

twinswheel

3. Hease Robotics et son robot Heasy

Toujours dans le robot autonome, Jade Le Maître et Max Vallet, ont développé à Villeurbanne un robot d’accueil, après avoir identifié un besoin dans les centres commerciaux et les détaillants qui souhaitaient des robots pour les animations commerciales. Ils ont réalisé le concept, et étendu son usage à l’hôtellerie, au secteur du divertissement et à celui du tourisme. Heasy fournit des informations grâce à son buste tactile et est basé sur l’interaction avec les personnes. Le principe ? L’information vient aux visiteurs !

heasy

La santé et le bien-être connectés

4. WAIR et son foulard contre la pollution

La start-up lyonnaise a construit son succès en lançant un foulard anti-pollution, à destination des cyclistes urbains mais aussi des personnes souffrant d’allergies. Connecté à une application, l’utilisateur du foulard anti-pollution reçoit des informations sur la qualité de l’air de la zone où il se trouve, qui suggère ou non de porter le masque, voire même de modifier son trajet. De plus, l’application permet d’alerter lorsqu’il faut changer le filtre, qui peut être utilisé entre 2 à 4 semaines suivant l’exposition à la pollution.

wair-2

5. Lili Smart et sa montre connectée

C’est à destination des aidants que ce produit a été développé. Il s’agit d’une montre connectée à une application, qui connecte également deux personnes : la personne en perte d’autonomie, et son aidant. L’application permet aux aidants de centraliser les informations, et de les aider dans leurs tâches quotidiennes. Elle les prévient aussi en cas d’incident avec la personne en perte d’autonomie. La montre, elle, est très simple et a simplement pour but de donne l’heure, et éventuellement rappeler à la personne en perte d’autonomie de prendre ses médicaments par exemple, ou ses repas. Elle est équipée d’un système de géolocalisation, d’un mode secours et d’un détecteur de chute qui préviendra l’aidant de manière automatique.

lili-smart