Photothèque Aderly_Copyright www.b-rob.com-87

Les déplacements doux ont la part belle à Lyon ! Le vélo notamment, qui devient un moyen de transport privilégié puisque le trafic a augmenté de 10% en seulement un an, entre 2016 et 2017. On notera également que depuis 2010, le trafic vélo a été multiplié par 2,5 ! L’arrivée du Vélo’v il y a 12 ans a sans aucun doute participé à la démocratisation du vélo comme moyen de transport quotidien. Le vélo est devenu accessible à tous, et les voies cyclables se sont développées en parallèle des Vélo’v. Il y a 10 ans, les voies cyclables représentaient 339 km. Aujourd’hui, ce sont 791 km de voies qui ont été aménagées pour les vélos. Avec la hausse du trafic, la Métropole anticipe et déploie des solutions à l’horizon 2020 ! Le réseau de transport en commun aussi s’étoffe. Focus sur les dernières initiatives de la Métropole pour le développement des déplacements doux à Lyon.

143,5 millions d’euros pour les transports en communs

C’est le montant investi par la Métropole de Lyon. Un objectif : aller plus loin, plus vite. Pour cela, plusieurs projets sont en cours de réalisation ou à l’étude.

Une nouvelle ligne de tram, la ligne T6, est actuellement en cours de réalisation et sera utilisable dès 2019. La nouvelle ligne évite le centre-ville et relie Debourg et les Hôpitaux Est en seulement 21 minutes. Elle croisera également les autres lignes de tram en différents points, excepté la ligne T3. Le long de cette nouvelle ligne de 6.4 km, 600 arbres vont être plantés.

Tram

Le métro B, quant à lui, se voit rallongé de 2,5 km au sud de Lyon. Deux nouvelles stations seront construites, afin de desservir le centre d’Oullins, ainsi que les Hôpitaux Sud de Saint-Genis-Laval, où 4 000 salariés et 4 500 étudiants se rendent tous les jours. C’est aussi un moyen de rendre le centre de Lyon plus accessible aux 100 000 habitants du sud-ouest de la Métropole, avec seulement 15 minutes de trajet entre les Hôpitaux Sud et la Part-Dieu.

Toujours sous terre, le projet d’une cinquième ligne métro, le métro E, est actuellement à l’étude. Une fois encore, l’objectif est de rapprocher les communes de l’Ouest de Lyon et de les rendre plus accessibles. D’une longueur de 6,6 km, le projet ne devrait pas voir le jour avant 2030.

Développement du réseau cyclable

12 après son lancement, Vélo’v se modernise et son service s’améliore ! Des vélos plus légers, un système d’accroche plus solide et donc plus sécurisé, un support à smartphone sur le guidon pour naviguer plus facilement… les nouveaux Vélo’v arrivent en juillet et il y en aura 4 000 ! En attendant, une nouvelle application est disponible, avec des nouvelles fonctionnalités très pratiques telles que la notation des vélos pour éventuellement faire remonter des anomalies. D’ici 2020, 1 000 nouveaux Vélo’v supplémentaires devraient être mis à disposition, dans 80 nouvelles stations et des stations existantes agrandies (675 nouvelles accroches dans les stations les plus utilisées). 40 stations seront déployées dans 21 nouvelles communes de la Métropole, et 348 seront rénovées. Enfin, 100 Vélo’v électriques vont être mis à disposition dans la ville fin juin, et 500 supplémentaires arrivent en septembre.

La Métropole investit aussi dans les vélos personnels ! Comment ? En accordant 100 € à toute personne voulant acheter un vélo électrique, pliable, cargo ou triporteur, neuf ou d’occasion. Une condition cependant : le vélo doit provenir d’un fournisseur local. Ce dispositif est mis en place depuis le mois de mai, et se prolonge jusqu’au mois de décembre 2018.

Enfin, pour accueillir tous ces vélos, des voies cyclables sont développées, notamment le long des lignes de transport en commun.