Logo_Babolat

Pour l’ensemble des sports de raquettes, Babolat est devenue une référence en termes de qualité des produits et d’adaptation aux attentes de la clientèle. Depuis sa fondation, on ne compte plus les grands noms du tennis français qui ont fait de Babolat une marque leader au niveau mondial. René Lacoste, fondateur de la marque éponyme, avait déjà adopté Babolat. C’est également le cas de Suzanne Lenglen, icône incontournable du tennis féminin, et de Yannick Noah, gagnant de Roland-Garros en 1983. Toujours à la recherche de l’excellence, Babolat continue à innover en élargissant sa gamme.

Babolat, une histoire de famille

Tout commence en 1875, alors que le tennis vient d’être inventé et commence à se diffuser en Europe. Pierre Babolat crée alors l’entreprise du même nom afin de se lancer dans la fabrication de cordes pour les raquettes de tennis. A l’époque, les manches et l’armature de la raquette sont en bois. Pour la fabrication des cordes, Pierre Babolat va alors reconvertir ses activités. Spécialisé dans la transformation de boyaux naturels, il les destine aux instruments à cordes et au secteur alimentaire. Désormais, les boyaux de moutons vont aussi être utilisés sur les courts de tennis. La légende est née.

Une entreprise lyonnaise d’excellence

Ayant repris le flambeau de l’entreprise familiale en 2001, Eric Babolat, l’actuel PDG continue à développer les activités et à innover. En 2014, Babolat sort une raquette connectée, le Pure drive play. Grâce à des capteurs situés dans le manche de la raquette, il est désormais possible de disposer de données afin d’analyser son jeu et d’améliorer ses capacités. Toujours à la pointe pour adapter à l’équipement sportif les dernières innovations technologiques, Babolat demeure une entreprise solidement ancrée à Lyon.

A la fin de l’année 2017, le siège social de Babolat a en effet élu domicile dans le quartier de l’industrie à Vaise, quittant son attache historique de Gerland. Cette même année, le chiffre d’affaires de l’entreprise était de 136 millions d’euros.