1

La ville de Xiangyang de la province du Hubei Chine, a conclu un mémorandum avec l’Aderly et la CCI Lyon Métropole portant sur la coopération économique à l’international des entreprises, dans le but d’accélérer les échanges entre elles. Pour cela, les accords suivants ont été conclus :

  • Renforcer les échanges dans les domaines de l’investissement, du commerce international, et créer des conditions propices à des activités d’échange organisées ou auxquelles participent les deux parties.
  • Travailler ensemble pour promouvoir l’établissement de relations de coopération entre les entreprises de Xiangyang et de la Métropole de Lyon.
  • Améliorer conjointement le mécanisme de communication et de coopération, établir un canal de communication et de négociation plus large et plus direct, et approfondir la coopération globale entre les entreprises de deux villes.
  • Faciliter mutuellement les visites et les échanges de délégations et de visiteurs et approfondir continuellement les domaines de coopération.

Lyon et la Chine, une belle relation

L’origine des relations entre Lyon et la Chine remonte au XVIe siècle. Lyon, capitale européenne de la soie, est alors l’extrémité occidentale de la Route de la Soie chinoise. Également lieu de convergence culturelle et capitale de l’imprimerie, Lyon joue dès cette époque un rôle prépondérant dans la diffusion de la culture chinoise en France et en Europe. Depuis lors, Lyon et la Chine entretiennent des relations intenses qui n’ont cessé de se développer sur tous les plans, notamment économiques. Les relations nouées par les soyeux se sont accentuées au XIXème siècle par des échanges économiques étendus à la mécanique, la chimie et au médical. La Chine constitue aujourd’hui 8% des investissements directs étrangers en région lyonnaise et se place en 6ème position des pays étrangers investisseurs.