Suez_logo

Aqualyon, une station d’épuration innovante

 Située à Lyon, dans le 6ème arrondissement, la station d’épuration de la Feyssine (Aqualyon) est une structure de traitement des eaux usées qui met en oeuvre des procédés innovants.

 Inaugurée en 2011, Aqualyon a été conçue par Patriarche and co, dans un souci de performance énergétique et de qualité environnementale. Pour la Métropole de Lyon, cette station d’épuration est un point nodal du réseau de gestion des eaux usées.

Aqualyon a développé un système permettant de récupérer le biogaz issu du séchage des boues des eaux usées qui sera réinjecté dans le réseau de gaz de ville. Le volume ainsi préservé correspond à la consommation de 520 foyers lyonnais.

Suez reprend les rênes d’Aqualyon

A partir du 20 octobre 2018, Aqualyon sera exploitée par Suez, via sa filiale Sequaly. La prestation de service allouée à Suez se concrétise par un contrat sur huit ans pour un montant de 34 millions d’euros.

Ce marché permettra d’injecter sur le réseau existant du biogaz, à hauteur de 800 000 euros par an. Poursuivant ses activités innovantes dans la transformation circulaire de la boue dans une optique de transition énergétique et d’économie circulaire, Aqualyon verra aussi la mise en place de la certification ISO 55 001, ainsi que le pilotage des opérations par une Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO).

 Sur le territoire de la métropole lyonnaise, sur la période 2005-2014, 250 millions d’euros ont été investis pour la modernisation des stations de traitement des eaux usées. Sur douze d’entre-elles, 7 sont exploitées par des régies et 5 par des marchés d’exploitation. Ces investissements ont des conséquences directes sur l’amélioration des rejets des stations et la qualité environnementale des structures.

Aqualyon en chiffres

La station d’épuration Aqualyon traite 91 000 m3 par jour, avec un débit maximum par temps de pluie de 144 000 m3. Sur quatre hectares, Aqualyon gère les besoins de traitement des eaux usées pour 300 000 habitants. Le gain en termes environnementaux est de 1400 tonnes de C02 en moins par an.