-®Delphine2Lyon_musee_confluences

Selon la 2nde édition du baromètre publié par Arthur Loyd qui mesure l’attractivité et le dynamisme des grandes métropoles françaises, Lyon se classe une nouvelle fois en tête dans la catégorie très grandes métropoles devant Toulouse et Bordeaux. La Métropole de Lyon confirme ainsi ses points forts, parmi lesquels une hyper-accessibilité depuis le reste de la France ou l’Europe, une économie robuste, une capacité d’accueil pour les entreprises bien calibrée, ou encore un écosystème favorisant l’innovation (Lyon est ainsi le 2e pôle numérique de France). Autre preuve de son attractivité, Lyon a gagné plus de 125 000 habitants en 5 ans

podium lyon

!

Pour établir ce baromètre, Arthur Loyd a passé en revue 45 métropoles (excluant Paris, hors catégorie) avec 75 indicateurs statistiques (performance économique, poids et santé du marché tertiaire, connectivité, capital humain, qualité de vie…). Afin d’analyser la croissance économique de toutes les aires urbaines de la France, ces dernières sont classées en quatre catégories : les très grandes métropoles (plus d’1 million d’habitants), les grandes métropoles (entre 500 000 et 1 million d’habitants), les métropoles intermédiaires (entre 200 000 et 500 000 habitants) et les agglomérations de taille moyenne (entre 100 000 et 200 000 habitants). Les statistiques traitées viennent ainsi d’une vingtaine de sources officielles (Insee, Eurostat, etc.) ou en open data.