lyon

David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, et Gaël Perdriau, Président de Saint-Etienne Métropole, ont signé un accord cadre de partenariat à l’occasion de la 2ème édition du Sommet Start-up et Innovation Challenges. L’accord a pour objectif de favoriser le développement économique et l’innovation des deux territoires, en fixant les axes de collaboration entre ceux-ci et en renforçant les actions autour de 3 thématiques stratégiques : l’enseignement supérieur et la recherche, l’entrepreneuriat innovant et   l’industrie intégrée et connectée au territoire et à ses habitants.

Depuis 2015 déjà, Saint-Etienne Métropole et la Métropole de Lyon se rapprochent, notamment grâce aux actions de l’Aderly. Le partenariat se concrétise aujourd’hui par un soutien des deux métropoles à la candidature de l’Université de Lyon à l’Initiative d’Excellence IDEX, mais aussi par leur alliance sous le label « French Tech One Lyon Saint-Etienne » pour devenir ensemble la « capitale européenne de la Tech ».lyon saint étienne

L’accent a également été mis sur l’importance de l’amélioration de la mobilité entre les deux métropoles afin de développer leur puissance industrielle et économique, notamment au niveau de la Vallée de la Chimie et de la Vallée du Gier qui sont à la jonction des deux territoires. D’après Gaël Perdriau, « ce travailler ensemble est la marque de notre collaboration […]. Le déclassement de l’A6 / A7 est par exemple une opportunité sur laquelle nous devons nous appuyer pour réfléchir à de nouvelles mobilités entre Lyon et Saint-Etienne ». D’autres éléments sont à prendre en compte pour faire du territoire Lyon Saint-Etienne une aire urbaine économique dynamique, comme l’a souligné David Kimelfeld : « notre mission première est d’attirer des talents pour que nos entreprises puissent s’implanter et se développer. En ce sens, la mobilité mais aussi le logement et la qualité de l’air sont les trois enjeux à travailler ensemble. »