2017 : une année faste pour les créations d’entreprises en France

Les créations d’entreprises en France ont encore augmenté en 2017 : + 7% tous types confondus, soit 591 000 nouvelles entreprises. La hausse la plus importante est celle des micro-entreprises : l’Insee recense 19 000 créations, soit une augmentation de 9%. Une progression énorme alors qu’en 2015, la création de micro-entreprises reculait de 21%. Quant aux entreprises « classiques » (individuelles hors micro-entreprises et sociétés), on enregistre un taux record de nouvelles entreprises depuis 2010 : 349 000 créations. On constate donc que l’entrepreneuriat reste dynamique en France.

La création d’entreprises toujours en hausse en Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes enregistre également une belle augmentation de créations d’entreprises. Ce sont 8% d’entreprises en plus qui se sont créées dans toute la région, soit 70 160. Assez remarquable par rapport à 2016, où la progression du nombre d’entreprises n’était que de 3,8%.

Dans le département du Rhône, l’Insee recense 23 368 créations d’entreprises à la fin de l’année 2017, ce qui représente une hausse de 12,7% par rapport à 2016, où on comptait 20 729 créations.

Dans l’Ain et l’Isère, où l’Aderly  conduit des actions au sein du PIPA (Parc industriel de la Plaine de l’Ain) et de la CAPI (Communauté d’Agglomération des Portes de l’Isère), on recense respectivement une hausse de 3%, soit 4 310 nouvelles entreprises créées, et de 8,4%, soit 11 001 créations d’entreprises. La Loire, qui fait également partie du territoire d’actions de l’Aderly avec Saint-Etienne Métropole, enregistre quant à elle une hausse de 6,4% du nombre de créations d’entreprises, soit 5 323 entreprises créées.

Des contextes économique et juridique porteurs en 2017

Cette croissance du nombre de création d’entreprises, et surtout des micro-entreprises, est due notamment à un contexte économique en faveur de l’entrepreneuriat, avec notamment le Plan de soutien aux indépendants, qui prévoit, entre autres, la suppression du régime social des indépendants, le doublement des plafonds de chiffre d’affaires pour bénéficier du régime microsocial, et une année blanche de cotisations sociales pour la première année de création.

On remarque par ailleurs que les sociétés par actions simplifiées (SAS) sont de plus en plus attractives pour les entrepreneurs, puisqu’elles représentent 60% des sociétés créées en 2017. Elles atteignent donc leur plus haut niveau depuis 10 ans avec 72 500 créations, contrairement aux SARL, qui ne sont plus très populaires et sont en recul d’année en année.

On notera également que le premier secteur créateur d’entreprises n’est plus le commerce, mais les activités spécialisées, scientifiques et techniques.

Evolution 2008-2017 du nombre de créations d'entreprises
Source : Les Echos

A retenir



© 2020