ROBOTIQUE : LE FONDS D’INVESTISSEMENT ROBOLUTION CAPITAL EST NÉ À LYON

C’est au cours du 1er concours mondial d’innovation le 4 mars dernier à Paris, qu’Arnaud Montebourg, ministre actuel du redressement productif, et le Lyonnais Bruno Bonnell, créateur et directeur de Robopolis, inauguraient le lancement du tout nouveau fonds d’investissement pour les entreprises : le Robolution Capital.

L’investissement de Bruno Bonnell dans le secteur de la robotique intelligente ne date pas d’hier puisque sa société Robopolis créée en 2007, dont le siège est basé à Lyon (Villeurbanne), est présente dans 7 pays d’Europe et génère aujourd’hui plus de 87 millions de chiffre d’affaires.

Très attendu par les spécialistes du secteur, ce fonds d’investissement s’est doté de 80 millions d’euros à parité financé par des fonds publics (la banque publique d’investissement, par exemple) et des fonds privés (Orange, EDF ou Thales).
Robolution Capital se positionne comme un fonds d’investissement exclusivement dédié au financement et au développement des projets sur le marché de la robotique des services.

Réelle technologie de demain, la robotique des services facilite les usages personnels ou professionnels du quotidien, tout en cherchant à garantir une efficacité et qualité de service rendu exemplaire.

Ce fonds, déjà opérationnel, a pour vocation d’impulser entre 300 000 et 5 millions d’euros dans des entreprises françaises et européennes du secteur tertiaire.
Robolution Capital a d’ores et déjà clairement identifié 450 sociétés susceptibles d’accueillir des aides en provenance du fonds d’investissement lyonnais.

Le secteur de la robotique occupe une place prépondérante à Lyon puisque la ville est l’hôte, pour la 4ème année consécutive, du salon international de la robotique de service INNOROBO, du 18 au 20 mars prochain, au Centre de Congrès de la Cité Internationale de Lyon.



© 2020