Économie numérique : Lyon, première métropole régionale

Suite à une étude comparative menée dans les neuf agglomérations labellisées French Tech , le Journal des Entreprises vient de décerner à Lyon le titre de première Silicon Valley française après Paris. “Ce classement démontre le dynamisme de notre territoire dans la filière du numérique , en forte accélération ces derniers temps comme en témoigne les 300 nouvelles entreprises et 3 200 emplois créés en six ans”, explique la Vice-Présidente à l’Innovation, à la Métropole Intelligente et au Développement Numérique, Karine Dognin-Sauze.

lyon_numerique

Le classement s’appuie notamment sur le niveau d’emploi et les entreprises recensées. Selon ces critères quantitatifs, Lyon se place largement en tête avec 50 000 emplois pour 3 741 entreprises dans le numérique. Suivent les villes d’Aix-Marseille (31 673 emplois), Toulouse (28 953 emplois pour 1 692 entreprises), Lille (28 807 emplois pour 2 161 sociétés) et Nantes (27 941).

L’un des critères est également l’évolution des entreprises de la filière. Dans ce domaine, la métropole contribue à la mise en place de conditions favorables de développement mais aussi à l’innovation et à l’émergence de start-ups. Ainsi, au cours des 6 dernières années, 300 créations d’entreprises ont été dénombrées et 3 246 emplois créés sur la période.

La filière numérique se structure aujourd’hui autour de Lyon French Tech . Après l’annonce de sa labellisation en novembre dernier, la démarche sera portée dès le mois de mai par une association pour articuler son action. Cette vitrine du numérique de la métropole lyonnaise rassemblera les différents acteurs de la filière : entreprises, pôles de compétitivité et clusters, établissements d’enseignement supérieur…

Dans le même temps, la Halle Girard, située au cœur du quartier de la Confluence, devrait devenir d’ici 2016 un “lieu icône de l’identité numérique lyonnaise”. En effet, ce projet “bâtiment totem” offrira 4 000 m² dédiés au numérique, avec des espaces de coworking, des locaux pour les start-ups et un lieu pour organiser les évènements. L’investissement total de ce projet se chiffre à hauteur de 10 millions d’euros, dont 3,2 millions seront financés par la région Rhône-Alpes.

En savoir plus sur le classement

Crédit photo : @gerardcollomb.fr



© 2020