FNAIM : Analyses et résultats sur l’offre des locaux d’activité à Lyon

 L’organisation syndicale FNAIM regroupe les professionnels de l’immobilier depuis près de 70 ans. Actrice majeure du secteur de l’immobilier, la FNAIM prône une politique de logement basée sur l’équilibre entre les propriétaires/bailleurs et les locataires, mais aussi sur la simplification du système juridique et fiscal du marché de l’immobilier.
Elle compte plus de 12 000 adhérents en France, travaillant pour différents domaines dans le secteur de l’immobilier.

Évolution de la demande placée des locaux d’activité à Lyon en 2017

La demande placée correspond à l’ensemble des locations ou ventes à l’occupant portant sur des locaux à usage industriel. En 2016, les locations et les ventes représentaient un total de 295 120 m² avec une part de neuf à 19%, et 401 453 m² en 2017 avec une part de neuf à 19%.
Une augmentation globale de surface de 36% entre 2016 et 2017. La moyenne sur 10 ans est à 301 000 m².
En 2017, les acquisitions ou les locations de locaux d’activité à Lyon ont été réparties entre les différentes zones :

demande-placee-locauxdactivite

En 2017, les transactions concernant des locaux d’activités de moins de 500 m² représentent 46%, 22% entre 500 et 1000 m², 25% entre 1000 m² et 3000 m² et 7% pour plus de 3000 m². La surface moyenne des transactions 2017 est de 1 109 m².
En 2016, la part de location sur les locaux d’activité s’élevait à 44% contre 56% en vente. En 2017, la tendance a légèrement changé. Il y a eu autant de vente que de location en m².

Évolution du prix moyen au m² pour l’achat ou la location d’un local d’activité en région lyonnaise

Le prix au m² entre 2016 et 2017 pour l’achat de locaux d’activité à Lyon a baissé pour atteindre 1 114 € pour un local d’activité neuf, et 432€ pour la seconde main. En ce qui concerne la location, le prix au m² entre 2016 et 2017 a augmenté pour des locaux neufs, atteignant 96€, et réduit pour la seconde main, avec 52€.

Petites-Plaines

Évolution de l’offre disponible à moins de 6 mois

Fin 2016, on trouvait encore 650 000 m² commercialisables à moins de 6 mois avec une part du neuf correspondant à 14%. En 2017, il y a eu une augmentation de 50 000 m², proposant ainsi 700 000 m² en fin d’année avec une part du neuf à 13%, légèrement en baisse.

Ce qu’il faut retenir

  • La demande placée en 2017 avec 400 000m² est largement au-dessus de la moyenne des 12 dernières années (320 000 m²). Le nombre de transactions est en hausse de 7%
  • Les transactions sur plus de 3 000 m² sont en augmentation avec 26 contre 17 en 2016
  • Les prix se sont stabilisés en 2017 après avoir subi une forte hausse en 2016
  • Le manque d’offres immobilières dans la 1ère et 2ème couronne provoque une augmentation des prix dans ces secteurs
  • La tertiarisation du marché des locaux d’activités se confirme vers un 70/30
  • Le marché des locaux d’activité reflète le dynamisme industriel de la région et pense pouvoir répondre au défi stratégique de la Métropole


© 2020