Immobilier d’entreprise : Lyon confirme sa place de 1er marché régional français

Fnaim Entreprises a récemment publié les chiffres 2014 de l’immobilier d’entreprises en France et Lyon tire une nouvelle fois son épingle du jeu et reste le premier marché régional français en termes de demande placée et de volume d’investissement. En effet, l’année dernière, ce sont 870 M€ qui ont été investis sur le marché lyonnais. Un chiffre équivalent au score des 7 grandes métropoles françaises et à 17 % du volume global en France. Ces investissements se répartissent de la manière suivante : 585 M€ investis en bureaux, 139 M€ en logistique, 27 M€ en locaux d’activités, 31 M€ en commerce et 86 M€ en santé.

En termes de m² de bureaux, la tendance est plutôt à la consolidation avec 243 000 m² commercialisés en 2014 (-4% par rapport à 2013). Cette légère baisse s’explique notamment par l’absence de grosses transactions. Deux projets de plus de 15 000 m² sont tout à même à souligner : celle de la Caisse d’Epargne à la Tour Incity et Sanofi Aventis Group à Gerland. Dans le même temps, nous pouvons noter une hausse du nombre de transactions de plus de 1 000 m² (44 en 2014 et 41 l’année précédente).Pour la première fois, le secteur de Gerland dépasse celui, historique, de la Part-Dieu. En effet, 54 800 m² ont été recensés à Gerland, quartier qui fait actuellement l’objet d’un renouvellement majeur en immobilier tertiaire, contre 46 000 m² à la Part-Dieu. Le stock disponible reste stable à 341 000 m².

Du côté des locaux d’activités, la tendance est également à la stabilisation de la demande placée avec 320 000 m². En logistique, le marché enregistre une importante transaction avec la Socara (106 000 m²) qui vient gonfler les 300 000 m² loués en 2014.

Ces bons résultats viennent confirmer la solidité du tissu économique lyonnais. Grâce notamment à des projets urbains d’envergure et la présence d’investisseurs internationaux, la métropole rivalise aujourd’hui avec succès parmi les grandes villes européennes.



© 2020