L’association Reconnect Le Cloud Solidaire s’est installée à Lyon

Reconnect est une association qui utilise les nouvelles technologies pour favoriser l’inclusion sociale. Lancée il y a plus de 5 ans par deux ingénieurs, Vincent Dallongeville et Pierre Digonnet, dans la région parisienne, l’association met à disposition dans des relais partenaires (structures sociales en contact avec des personnes en situation de précarité, lieu avec des travailleurs sociaux, etc.) un coffre-fort numérique aux personnes sans domicile fixe ou en situation précaire.

Elles peuvent ainsi, grâce à un compte propre, stocker tous leurs documents administratifs, photos, papiers d’identité et les partager avec les travailleurs sociaux et les structures de leur choix. En parallèle, les travailleurs sociaux qui officient dans les relais partenaires sont également formés pour accompagner les personnes ayant des difficultés avec l’informatique.

« Quarante pour cent des ayants droit de certaines aides ne les demandent pas faute de posséder leurs documents selon l’Odenore (N.D.L.R : Observatoire des non-recours aux droits et services), et on estime à 30 % le temps passé par les travailleurs sociaux à refaire des documents administratifs », explique Vincent Dallongeville, co-fondateur du Cloud Solidaire.

En 2019, Reconnect a choisi d’implanter sa solution à Lyon et a pour ambition de compter une vingtaine de points relais dans la région Auvergne-Rhône-Alpes d’ici un an. Pour cela, l’association rencontre progressivement les acteurs du tissu associatif local intéressés par Le Cloud Solidaire, comme par exemple les PIMMs, le centre social Bonnefoi, les escales solidaires, le Camion du Coeur, Bagage’rue…).

Pour l’essaimage et le développement de l’antenne de Lyon, Reconnect a bénéficié du dispositif d’accompagnement de Ronalpia en partenariat avec l’Aderly. Pour cette implantation, l’Aderly a accompagné la structure dans du conseil en financements, pour la mise en réseau (acteurs de l’emplois, CAF, MDEF, Fondations, entreprises RSE), mais également sur le volet communication. Ce projet a également été finaliste en 2018 du concours de la Fondation La France s’Engage, qui a vocation à soutenir des projets d’innovation sociale.



© 2020