Le Cetim investit dans un nouveau laboratoire à Saint-Etienne

Le CETIM ou Centre Technique des Industries Mécaniques a récemment inauguré un nouveau laboratoire de biomécanique, basé sur son site de Saint-Etienne (Loire), première région mécanicienne de France, au cœur d’un bassin riche en entreprises de mécanique. Dédié à la caractérisation mécanique d’implants orthopédiques (statique, usure, fatigue), il aura pour objectif de concevoir la prothèse la plus biocompatible, durable et fonctionnelle possible, et faciliter l’acte de chirurgie pour qu’il soit le moins traumatique possible.

2,5 millions d’euros ont ainsi été investis en 2015, notamment dans la mise en place de 14 nouvelles machines hydrauliques de caractérisation sur implants orthopédiques, d’une machine EOS 290 de fabrication additive, d’une machine Alicona pour la mesure dimensionnelle sans contact, d’un nouveau laboratoire d’analyse de la propreté des pièces, et de dispositifs de caractérisation des assemblages.

Le Cetim travaille en effet sur des implants orthopédiques ou prothèses mais aussi sur des produits innovants comme un dispositif anti-obésité destiné à être implanté dans l’intestin grêle pour limiter le passage des nutriments dans le sang. Par ailleurs, le centre travaille sur la robotique pour le médical, par exemple pour l’aide chirurgicale, la manipulation des patients…

Le Cetim a été créé en 1965 à la demande des industriels de la mécanique avec pour objectifs :

  • d’apporter aux entreprises des moyens et des compétences pour accroître leur compétitivité,
  • de participer à la normalisation,
  • de faire le lien entre la recherche scientifique et l’industrie,
  • de promouvoir le progrès des techniques,
  • et d’aider à l’amélioration du rendement et à la garantie de la qualité.

Il est aujourd’hui établit sur 3 sites principaux (Senlis, Nantes et Saint-Etienne) et dispose de 4 centres associés et partenaires, ainsi que de 2 filiales au Maroc et en Tunisie et d’une filiale dédiée aux essais composites, totalisant un effectif de 700 personnes.



© 2020