Lyon accueillera le centre international de formation de l’OMS

Le 11 juin 2019, le Président de la République et le Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont signé la déclaration d’intention en vue de la création de l’Académie de santé de l’OMS à Lyon.

Le début du projet est prévu pour octobre 2019, en même temps que la réunion de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. « L’académie réunira des compétences dans les domaines des sciences de l’éducation pour adultes et des sciences comportementales, elle sera dotée de technologies pédagogiques de pointe comme l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle, elle appliquera les normes de l’OMS et elle disposera de données afin de dispenser un enseignement multilingue accrédité, adapté et à fort impact pour répondre à des besoins différents », a affirmé l’OMS dans un communiqué.

Les formations dispensées s’adresseront à des millions d’acteurs du domaine de la santé : personnels de l’OMS, dirigeants, enseignants, chercheurs, agents de santé… L’objectif est donc de répondre aux besoins de formation et de perfectionnement du personnel de l’OMS et des acteurs intéressés, et d’atteindre l’objectif du « triple milliard » fixé par les Nations Unies pour 2023. Il implique un milliard de personnes supplémentaires bénéficiant de la couverture sanitaire universelle, un milliard de personnes supplémentaires mieux protégées dans les situations d’urgence sanitaire et un milliard de personnes supplémentaires bénéficiant d’un meilleur état de santé et d’un plus grand bien-être.PhotothÞque Aderly_CIRC_Copyright B-rob.com (2)

Lyon héberge déjà depuis 1969 un autre bâtiment de l’OMS : le Centre International de Recherche sur le Cancer, dans le 8ème arrondissement. Le  déménagement du siège est prévu en d’ici 2021 au Biodistrict de Gerland, affirmant une nouvelle fois l’implantation de l’organisme sur le territoire. D’après David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, « ce projet d’Académie de l’OMS conforte la capacité de la Métropole lyonnaise à devenir un grand pôle mondial en santé. Il repose sur les compétences solides de nos écosystèmes en santé, en numérique et en éducation. Ce choix de la France, et de Lyon, nous positionne sur la scène internationale et porte nos valeurs communes de tradition humaniste. »


Les chiffres clé de la filière sciences de la vie et santé à Lyon

  • 72 500 emplois
  • 2 100 établissements employeurs
  • 1,3 milliard d’euros levés par les membres du pôle de compétitivité Lyonbiopôle depuis 2013
  • N°1 mondial au niveau des vaccins humains (Sanofi), des produits vétérinaires (Bohringer Ingelheim) et des diagnostics bactériologies (bioMérieux)
  • 6 800 professeurs et chercheurs
  • 168 laboratoires publics


© 2020