Lyon pionnière dans les initiatives sociales innovantes

Lyon était le point de départ du French Impact Tour, le nouveau mouvement national en faveur de l’économie sociale et solidaire ! Lancé et mené par le Haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, Christophe Itier, le French Impact est une marque et un label qui a pour but de « fédérer et valoriser la diversité des acteurs de l’innovation sociale et solidaire » au niveau national. Le French Impact se veut être une réelle communauté d’acteurs, mais a aussi pour ambition de servir d’accélérateur d’innovations sociales. Sur le quinquennat, ce sont 1 milliard d’euros qui sont alloués aux métropoles participantes. La Métropole de Lyon, qui dispose d’un véritable écosystème de l’économie sociale et solidaire (ESS), a candidaté à l’obtention de ce label.

La région lyonnaise, vivier d’initiatives sociales et solidaires

Que ce soient des entreprises (PME à GE), des associations, des coopératives d’activité, des incubateurs ou des espaces de coworking, Lyon regorge de lieux d’innovation sociale aux acteurs engagés. A l’occasion de la première étape du French Impact Tour, la Métropole de Lyon et quelques acteurs de l’ESS sont venus présenter leurs initiatives à Christophe Itier :

  • Hévéa Etic, tiers-lieu de l’innovation sociale, accueille des entrepreneurs sociaux et abrite l’école Bonvena, qui fonctionne sur le modèle Montessori. Le bâtiment est entièrement écologique, participatif et incite les utilisateurs du lieu aux bonnes pratiques.
  • Les Petites Cantines, cantines de quartier pour lutter contre l’isolement de tous, et partager des moments conviviaux.
  • La Super Halle d’Oullins, supermarché en circuit court et bio, pour avoir du local et/ou du bio dans son assiette.
 hevea etic  logo_les petites cantines  logo-lasuperhalle-vrt

Ce ne sont que quelques exemples d’initiatives lyonnaises. Pour accompagner les projets d’entreprenariat social ou de coopération, il existe 4 incubateurs : Alterincub, Ronalpia , le CentSept, et l’Urscop (l’Union régionale des Sociétés coopératives et participatives). De plus, Lyon abrite des acteurs historiques de la solidarité pour répondre à des besoins sociaux variés : Habitat et Humanisme, ENVIE, le Foyer Notre-Dame des Sans-abris, Les Petits frères des pauvres, Handicap International, qui possède son siège à Lyon, et bien d’autres. La région lyonnaise a toujours eu l’ambition d’être un territoire inclusif, et met tout en œuvre pour favoriser l’innovation pour les solidarités. C’est pourquoi aujourd’hui, la région constitue un véritable écosystème de l’économie sociale et solidaire. Avec son ambition d’être labellisée French Impact, la Métropole de Lyon affirme sa volonté d’accélérer l’impact de ses initiatives sociales. Elle ambitionne même de devenir la capitale européenne de l’innovation sociale, et David Kimelfeld, président de la Métropole, parle presque de pôle de compétitivité de l’ESS. De plus, la Métropole est en passe de mettre en place un fond d’innovation sociale.

Quelques chiffres de l’économie sociale et solidaire dans la Métropole :

  • 5 000 établissements
  • 64 700 salariés, ce qui représente un peu plus de 12% des emplois,
  • près de 20 structures spécifiques,
  • qui soutiennent près de 200 entrepreneurs par an.

« Pionniers French Impact » : l’appel à projets pour concrétiser des innovations sociales à grande échelle

Le lancement du French Impact était aussi l’occasion de lancer un appel à projets à fort impact social, qui répondent à des besoins sociétaux ou environnementaux peu ou mal satisfaits. Ainsi, les initiatives locales sélectionnées verront leur concept développé à l’échelle nationale. L’objectif est d’engendrer des changements en déployant partout en France des solutions sociales. 22 initiatives qui cherchent à essaimer ont été sélectionnées, et bénéficieront d’un accompagnement sur le plan financier, mais aussi au niveau des actions d’ingénierie et de structuration nécessaires à leur changement d’échelle. Avec ce dispositif, le French Impact devient un véritable accélérateur d’innovation sociale.

5 entreprises lyonnaises ont candidaté :

  • Messidor Rhône-Alpes : la structure accompagne des personnes en situation de handicap dans leur retour à l’emploi
  • GRAP : c’est une coopérative qui réunit des activités de transformation et de distribution d’une alimentation bio et locale, et qui héberge également des entrepreneurs locaux dans la filière.
  • Etic : la société est spécialisée dans la création de bâtiments à très haute qualité sociale et environnementale, et ayant vocation à accueillir des acteurs de l’ESS
  • Sport dans la Ville : l’association aide à la réinsertion sociale et professionnelle par le développement personnel, autour du sport.
  • ENVIE Autonomie : l’entreprise, qui récupère et rénove du matériel électroménager pour ensuite le réemployer, propose d’appliquer ce savoir-faire aux  aides techniques médicales et  crée un modèle ESS destiné à l’autonomie des personnes

Parmi elles, GRAP, Messidor Rhône-Alpes et  ENVIE Autonomie font partie des sélectionnées et vont devenir  des structures vitrines du French Impact  ! On notera également la sélection d’Article 1,  qui a déjà essaimé  à Lyon, avec l’accompagnement de l’Aderly et de Ronalpia.



© 2020