Lyon, « ville européenne du futur »

JLL et EY ont publié la 5ème édition de «  Why Invest in Lyon ? », leur étude consacrée au marché immobilier de la région lyonnaise et dédiée aux investisseurs et entreprises étrangères.

Classement attractivité villes européennes

L’étude offre une vision du dynamisme économique la métropole lyonnaise et démontre son attractivité. En effet, la métropole maintient son statut d’eurocité en se classant parmi les 10 régions européennes les plus attractives pour les investissements directs à l’étranger entre 2010 et 2017. Seule ville française (hors Paris) à figurer dans ce top 10, elle se place ainsi devant Berlin, Madrid ou encore Lisbonne. D’après Mohamed Mabrouk, responsable du secteur Real Estate Auvergne-Rhône-Alpes à EY, «  les critères de décision des entreprises évoluent et elles attachent notamment une importance prioritaire à l’accès aux talents. Les investissements de la Métropole dans l’enseignement supérieur, sa concentration en cœur de ville favorisant d’une part l’insertion des étudiants dans la ville et d’autre part le lien entre le monde universitaire et le monde de l’entreprise et de la recherche, tendent aujourd’hui à renforcer l’excellence lyonnaise en la matière. Ce vivier de talents, toujours plus diversifié, est par ailleurs en constante progression avec plus de 300 000 étudiants dans la région et une ville de Lyon désignée pour la 2ème année de suite comme la ville favorite des étudiants ».

Villes de France plus attractives

C’est aussi la qualité de vie lyonnaise qui a su séduire les entreprises. L’étude cite notamment les efforts de la métropole en matière de connectivité, de mobilité et d’innovation. Elle souligne le réaménagement de Part-Dieu, deuxième quartier d’affaires de France, avec son centre commercial, ses bureaux et ses espaces de co-working. D’après l’étude, la force du marché lyonnais réside également dans son réseau de transports, puisque 76 % des bureaux sont situés à moins de 500 mètres d’un arrêt de bus ou de tramway. Les experts indiquent que l’initiative de la métropole consistant à mettre l’industrie du futur, le numérique et la stratégie Smart City au cœur de son développement renforcent son attractivité et contribuent à faire de Lyon une réelle «  ville européenne du futur  ».

L’étude en quelques chiffres :

  • La région lyonnaise, 5ème PIB de l’Union Européenne
  • 330 000 m² de transactions immobilières en 2018
  • Une augmentation de +23% par rapport à 2017
  • 1,1 milliard d’euros investis dans l’immobilier de bureaux

Pour découvrir l’étude en détail, cliquez ici



© 2020