Merial souhaite renforcer son leadership à partir de Lyon

 

Merial, né en 1997 de la fusion de la division santé animale de Rhône-Poulenc et de la division santé animale de Merck & Co, est un des leaders mondiaux de la santé animale. Détenu à 100% par le Groupe Sanofi, son siège monde a été transféré en 2011 à Lyon. Aujourd’hui, le groupe n’entrevoit ses développements futurs qu’à partir de Lyon, qui devient ainsi le centre névralgique de Merial.

1 500 salariés Merial évoluent en région lyonnaise répartis notamment à Lyon-Gerland, à Saint-Priest, Lentilly et Saint-Vulbas. Le site de Lyon Porte des Alpes, implanté sur 21 ha, constitue le premier site de fabrication de vaccins de Merial (400 collaborateurs), avec 40 % de sa production totale. Merial a investi 260 millions d’euros pour sa construction. En 2017, les sièges mondiaux de Sanofi Pasteur et Merial se regrouperont dans un même bâtiment au cœur du Biodistrict de Lyon-Gerland, afin de mutualiser leurs fonctions. Il réunira à terme 600 ou 700 personnes.

Merial déclare avoir investi 250 millions d’euros en Rhône-Alpes sur les 5 dernières années, confirmant ainsi son ancrage durable sur le territoire.

Spécialisé dans les médicaments pharmaceutiques vétérinaires et les vaccins vétérinaires, Merial a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros et compte aujourd’hui 6 450 salariés à travers le monde répartis sur 17 sites de productions et 13 centres de R&D.

Produisant chaque année 23 milliards de doses de vaccin, dont 85% sont exportées, le groupe souhaite aujourd’hui accroitre son leadership en entrant un jour « dans le top 20 des entreprises où les jeunes diplômés veulent travailler », pour recruter « les meilleurs cerveaux pour les meilleurs produits ».



© 2020