One Health : la branche lyonnaise d’Ausvet impliquée dans le projet TRANSFORM de l’USAID

Basée depuis plus de 20 ans en Australie, Ausvet (a global OneHealth consulting company) a choisi Lyon en 2019 pour l’installation de son bureau Europe. La société a été accompagnée par l’Aderly pour cette implantation notamment sur des problématiques en ressources humaines et pour sa mise en relation avec l’écosystème local. Ausvet y conduit aujourd’hui ses projets aux quatre coins du monde, en partenariat avec de nombreux acteurs impliqués dans le contrôle des maladies humaines, animales et végétales (i.e. gouvernements, organisations internationales, éleveurs, entreprises pharmaceutiques).

Reconnue par la communauté scientifique internationale pour ses approches innovantes, Ausvet fournit une expertise en épidémiologie sur des sujets très variés (i.e. analyses de risque, essais cliniques, évaluations coût bénéfice, études de faisabilité) et est plus particulièrement spécialisée dans le développement de systèmes d’information visant à améliorer la surveillance et le contrôle des maladies à l’échelle des populations.

L’USAID (United States Agency for International Development) vient d’annoncer le rôle d’Ausvet dans un nouveau consortium pour un projet de 33 millions de dollars sur 5 ans basé en Indonésie, au Vietnam, au Kenya et en Inde. La filiale lyonnaise d’Ausvet travaillera aux côtés de Cargill, Heifer International et l’International Poultry Council sur ce projet. Baptisé TRANSFORM, ce projet ambitieux a pour objectif de lutter contre la menace des maladies infectieuses et la résistance aux antibiotiques pour améliorer la santé humaine et animale.

Lire le communiqué de presse complet

Ausvet étendra son système d’information sanitaire « Omnisyan » déjà en place en Indonésie (système iSIKHNAS), à des élevages de volailles, porcs et poissons de toutes tailles en Indonésie et au Vietnam. Le groupe collectera notamment des données et des informations en temps réel sur la survenue des maladies, les programmes de vaccination et l’utilisation des antibiotiques. Ce programme de cinq ans augmentera la capacité des agriculteurs, des gouvernements et d’autres parties prenantes à prévenir et à réagir rapidement aux risques croissants pour la sécurité alimentaire et la santé humaine.

« Notre approche se concentre sur le travail avec les agriculteurs, leurs vétérinaires, d’autres prestataires de services et acteurs de la chaîne de valeur, en leur fournissant un service pour mieux gérer leurs propres données, les intégrer, les analyser et fournir des informations fiables en temps réel. L’objectif est de les aider à prendre de meilleures décisions pour améliorer la gestion des maladies », explique le Dr Angus Cameron, directeur chez Ausvet Europe (Lyon).

En s’implantant à Lyon, Ausvet renforce et bénéficie également du dense écosystème régional en Santé Publique Vétérinaire qui s’est matérialisé il y a un an par le lancement du HUB-VPH, initiative visant à faire de Lyon un centre de référence mondial en la matière.



© 2021