Pose de la première pierre de l’hôtel de logistique urbaine sur le port de Lyon

Faciliter les livraisons sur le dernier kilomètre en mutualisant les flux, tel est la vocation des hôtels de logistique urbaine qui devraient se multiplier au sein des villes dans les prochaines années. A Lyon, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) ouvre la voie en implantant un hôtel logistique baptisé DMK sur le port Edouard Herriot. C’est un groupement composé de Lyon Parc Auto, Post Immo, la Serl et de la Banque des Territoires qui sera chargé de construire et de gérer cet outil. L’objectif : positionner le Port Edouard-Herriot comme un centre de distribution urbaine capable d’approvisionner la métropole lyonnaise. Il s’agit également de répondre aux grands enjeux de la logistique du dernier kilomètre mais aussi de participer à la réduction de la congestion urbaine, de la pollution atmosphérique et des nuisances sonores. « C’est désormais un impératif majeur que de maximiser l’efficacité globale de la logistique sur le dernier kilomètre afin de réduire son impact environnemental », a affirmé Gérard Collomb, Maire de Lyon.

Le futur hôtel de logistique urbaine s’étendra sur 28 300 m² et intégrera des espaces de réception, de tri, et de préparation de commandes, mais aussi des réserves déportées pour les commerçants et artisans. Illyon-hotel-logistique-urbaine-cnr bénéficiera également de nombreux équipements permettant des approvisionnements par route, par fer et par voie d’eau. D’après Vincent Malfère, directeur général de la Serl : « l’objectif est d’avoir un outil le plus évolutif possible pour coller aux attentes des utilisateurs ». Ainsi, l’hôtel a été conçu pour que rien ne soit figé dans son organisation. Près de 40 de millions d’euros seront investis par les partenaires du projet, pour une livraison d’ici fin 2020. « Cet outil répond d’abord à un enjeu d’attractivité de notre territoire, mais c’est aussi une réponse forte pour lutter contre le dérèglement climatique », commente David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon.



© 2020