Startups : un mass challenge va s’implanter à Lyon

Début octobre, le Grand Lyon et Mass Challenge ont signé une lettre d’intention pour la création de l’antenne lyonnaise du plus gros accélérateur de startups au monde, le « Mass Challenge International Bridge Program ». Karine Dognin-Sauze, vice-présidente du Grand Lyon, en charge de l’innovation et des nouvelles technologies, a confirmé récemment que cette implantation devrait être effective à l’horizon 2016 ou 2017. Cet accord a pour but de dynamiser les échanges et investissements entre les écosystèmes d’entreprises de Lyon et Boston (Etats-Unis), en proposant aux startups un accès facilité aux marchés nord-américains.

Après 6 mois de négociations entre les 2 partenaires, c’est suite à la visite à Lyon en septembre dernier du gouverneur du Massachusetts Deval L. Patrick et d’une importante délégation que la décision s’est accélérée. A noter que les premiers contacts avaient été amorcés par des entreprises comme Sanofi ou Genzyme, acteurs clés du territoire lyonnais.

Lyon est la seule ville en France en lice pour un tel projet et devrait même être seul pour le sud de l’Europe,permettant ainsi à la métropole d’attirer de nouvelles startups mais aussi de s’ouvrir davantage vers les marchés émergents du Sud.

Prochaine étape : la constitution d’un groupe de travail dès 2015 pour mettre en place les bases du projet afin de définir la portée du Mass Challenge parmi les autres outils et accélérateurs déjà présents sur le territoire, mais également pour déterminer le financement de la structure.

Le Mass Challenge : lancé en 2010 à Boston par John Harthorne et Akhil Nigam, deux anciens conseillers en entreprise, il est financé à plus de 80% par des entreprises sponsors, le reste par des organismes publics. Chaque année, des centaines de startups postulent pour intégrer ce dispositif à but non lucratif. En 2013, 128 sociétés ont été retenues. Depuis sa création, près de 489 startups sont déjà passées par cette structure.

En savoir plus : Mass Challenge



© 2020