Impôt sur le revenu (IR) ou impôt sur les sociétés (IS) ? L’impôt auquel votre entreprise est soumise dépend de son statut juridique. Si vous êtes auto-entrepreneur, travailleur freelance ou sociétés de personnes, vous êtes obligatoirement soumis au premier. D’un autre côté, les sociétés de capitaux sont soumises à l’IS. Dans certains cas, pour les SARL de famille ou EURL, vous pouvez choisir l’imposition qui vous convient, en prenant en compte les bénéfices de l’entreprise. Pour l’IR, le taux d’imposition appliqué est progressif et fonctionne selon une fourchette des bénéfices. En ce qui concerne l’IS, le taux normal est de 33%, mais peut varier selon certaines conditions.

A Lyon, vous pouvez vous renseigner au Service des impôts des entreprises du centre des finances publiques. Il s’agit d’un interlocuteur fiscal unique pour les professionnels, en fonction depuis 2006. Cependant, selon la taille de votre entreprise, vous pouvez aussi vous adresser à la Direction des grandes entreprises. Et n’oubliez pas qu’une entreprise est soumise à d’autres taxes et impôts.