Carré de soie

Le  Carré de Soie  est l’un des projets phares de la Métropole de Lyon. Bénéficiant d’un cadre privilégié entre le Canal de Jonage et à proximité du Grand Parc de Miribel, ce site bénéficie d’une offre de transports en commun de qualité qui lui permet d’être l’articulation entre l’hyper-centre de Lyon et ses grands territoires de développement à l’Est. Projet urbanistique d’envergure, il se distingue par la qualité architecturale et les performances HQE de ses nouveaux bâtiments. Les dernières implantations tertiaires démontrent son attractivité : Alstom, Adecco, Technip, Véolia…

Ouvert au printemps 2009, le pôle de commerces et de loisirs Carré de Soie est un complexe de 60 000 m² positionné sur les loisirs de la famille avec un multiplexe Pathé de 15 salles, 50 boutiques et restaurants, 8 moyennes surfaces, et des activités de plein air au cœur de l’hippodrome rénové (poney club, espace de glisse urbaine, etc.).

DSC_6999

  • Chiffres Clés
  • À 15 minutes de Lyon centre en voiture,
  • 500 ha de superficie totale,
  • 100 000 m² de bureaux réalisés
  • 20 000 emplois

Les projets de développement

Lyon tisse son avenir au Carré de Soie

Avec un pôle de commerces et de loisirs, des logements et des bureaux entre ville et nature sur un territoire de 500 hectares proche du centre-ville, le Carré de Soie voit grand. A l’articulation entre l’hyper-centre de l’agglomération et ses grands territoires de développement à l’est, le Carré de Soie est l’un des projets phares de l’agglomération, destiné à devenir un pôle tertiaire en appui à celui de Lyon Part-Dieu à l’horizon 2020.

S’appuyant sur une offre de transports en commun de qualité et un projet urbanistique d’envergure, le site accueillera à terme plus de 30 000 personnes.

Le projet

Le projet urbain du Carré de soie consiste en la mutation urbaine d’un vaste secteur du centre-est de l’agglomération, situé sur les villes de Villeurbanne et de Vaulx-en-Velin.

Il s’agit d’un projet urbain mixte : pôle de loisirs urbains, culturels et sportifs, activités tertiaires et commerciales ou encore zones résidentielles.

Grâce à des opérations urbaines d’échelles et de natures différentes, le projet poursuit plusieurs ambitions :

  • créer un pôle tertiaire d’agglomération et développer l’offre de logements pour tous dans de nouveaux quartiers,
  • préserver le patrimoine, accompagner le renouvellement des secteurs d’activité et d’habitat existants,
  • développer les circulations tous modes,
  • mettre en avant les atouts paysagers du site en développant les trames vertes
  • Chiffres Clés
  • 500 ha en mutation
  • 5 000 ha d’espaces verts à proximité
  • 60 000 m² SHON de commerces et loisirs
  • À l’horizon 2030 :
  • 500 000 m² de  tertiaire
  • + 13 000 emplois
  • 600 000 m²  de logements
  • 10 000 habitants supplémentaires   d’ici 2025