Confluence-1024x614

Avec pour vocation de devenir la vitrine de l’innovation urbaine lyonnaise, le quartier de  Confluence  est l’un des plus grands projets urbains de centre-ville en Europe. En effet, la rénovation initiée depuis 2003 permettra, à terme, de doubler la surface du centre-ville de Lyon. Imaginée à la fois comme un lieu de vie et de travail, c’est une plateforme expérimentale de   Smart Grid   unique en son genre en Europe, avec pour partenaire WWF. L’innovation et la créativité sont au cœur du concept du quartier, et les plus grands architectes mondiaux interviennent. Son accessibilité fait partie de ses points forts : en plus d’un axe majeur de circulation, elle est à proximité de la gare de Perrache qui voit circuler plus de 70 TGV vers Paris chaque jour.

Ce quartier tertiaire prime de la Métropole a attiré les plus grands acteurs lyonnais et européens : Euronews, GL Events, Deloitte, Vinci… et accueillera le lieu totem de la French Tech Lyonnaise – la Halle Girard (3 500 m² dédiés aux start-ups du numérique).

De plus, en 2016, le musée des Confluences a été le plus fréquenté en France (hors Paris) avec plus de 700 000 visiteurs (dont 1 tiers de moins de 30 ans). Preuve du succès national de la structure, 66 % du public vient de l’extérieur de la Métropole. 12 % vient de l’étranger. La Suisse, l’Allemagne et l’Italie sont les 3 pays les plus représentés. En 2 ans, le musée des Confluences a attiré 1,6 million de personnes.

  • Chiffres Clés
  • Hyper connecté : la Gare Perrache (Ter, TVG Paris, Métro et Tramway) et la traversée de Confluence par le T1 permet une bonne connectivité intra et extra Lyon – L’échangeur direct A7 (futur boulevard urbain) permet une entrée et sortie routière rapide vers le sud de l’agglomération
  • 150 ha de projet, 35 ha d’espaces verts
  • pour des bureaux : Bouygues Immobilier (« Hikari », îlot P), Cardinal (« Le Charlemagne »), DCB International/Geo.de (« Time Square »), DCB International/AB Conseil (« Empreinte »), DCB International/DTZ (« Milkyway »), Fontanel Promotion (« La Cure »), HMF Solendi (îlot H1), ING Real Estate-Atemi (« Le Monolithe »), Jones Lang LaSalle (« Quai 19 »), Nacarat (« Le K »), Sofade (« La Vie grande ouverte », prisons)…
  • pour des commerces et/ou locaux d’activités   : Bouygues Immobilier (« Hikari », îlot P), DCB International/Geo.de (« Time Square »), HMF Solendi (îlot H1), ING Real Estate-Atemi (« Le Monolithe »), Les Nouveaux Constructeurs (« Le Denuzière », îlot H2), Nacarat (« Le K »), OPAC du Rhône (« La Croisée des eaux », îlot F1), Rhône Saône Habitat (« L’Escale », îlot E4)…

confluence

 

Les projets de développement

Une métamorphose du territoire

Depuis quelques années, ce territoire qui abritait autrefois de nombreuses activités industrielles et portuaires, est en pleine métamorphose. Avec sa place nautique longée de terrasses, son parc promenade de plus de 2 kilomètres en bord de Saône, ses logements, ses commerces (dont le grand Centre Commercial Lyon-Confluence), ses équipements culturels et de loisirs, ses grandes entreprises  et ses institutions (GL Events, Euronews, Le Progrès, le chef étoilé Nicolas le Bec, Cardinal, Eiffage, GDF-Suez et la Région Rhône-Alpes), Lyon Confluence est appelée à devenir un nouveau lieu de prestige lyonnais.

Le projet

Il s’agit d’un des plus grands projets de centre-ville d’Europe l’intervention des plus grands architectes internationaux : Rudy Ricciotti, Jean Nouvel, Diener and Diener architectes – Vergely, Herzog et de Meuron ou encore Jakob & Macfarlane.

Ce projet urbain entre dans sa deuxième phase après une première phase exemplaire qui a déjà transformé durablement la physionomie et les usages de ce quartier, devenu prisé à la fois par les entreprises et par les Lyonnais. Ils sont près de 2000 à y avoir emménagé, et encore plus nombreux à venir profiter de la place nautique, des nombreuses terrasses, commerces et équipements de loisirs.

La deuxième phase du projet Confluence, menée par les architectes suisses Herzog et de Meuron, vient d’être lancée et renforcera la créativité architecturale mais aussi la vocation de ce quartier à devenir un quartier modèle, où l’on circule en mode doux, où l’on privilégie la créativité, la performance environnementale et l’innovation à travers de nombreuses expérimentations, notamment dans le domaine des smart grids. Parmi les projets phares : tour Jean Nouvel/ilot A3.

  • Chiffres Clés
  • 150 ha de projet avec à terme 600 000 m² de bureaux – 70 000 m² d’équipements de loisirs – 270 000m² SHON de programmes résidentiels – 16 000 habitants et 25 000 emplois – programme de construction de 1 000 000 m² d’ici 2025
  • Au sud de la Presqu’île, au confluent du Rhône et de la Saône, la rénovation du quartier Lyon Confluence est l’un des plus grands projets urbains de centre-ville en Europe. Il permet à Lyon de doubler la surface de son centre ville.

Site pilote d’une expérimentation Smart Grid en Europe

Une collaboration entre le Grand Lyon et l’agence gouvernementale japonaise NEDO (New Energy and Industrial Technology Development Organization) va faire de Lyon-Confluence une plateforme expérimentale unique en Europe avec un projet sur cinq ans organisé sur 3 thèmes :

  • Gestion dynamique des bâtiments
  • Gestion de la charge d’une  flotte de véhicules électriques à partir de l’énergie photovoltaïque
  • Gestion énergétique à l’échelle d’un quartier, soit la création d’un modèle de collectivité énergétique intelligente (Smart Grid)

Lyon confluence devrait être la vitrine de l’innovation urbaine lyonnaise pour les années à venir.